Un métier complet entre esprit d’entreprendre et fibre animalière

L’éleveur bovin veille à la bonne santé de ses animaux, à leur bien-être, à leur développement et à leur commercialisation. Une connaissance pointue des animaux (comportement, alimentation, anatomie, reproduction…), et de bonnes compétences techniques, ainsi qu’en gestion et en commerce sont autant d’atouts pour assurer la rentabilité de son exploitation.

Le métier en bref

  • Soins apportés aux animaux : observation du troupeau, gestion de la reproduction et suivi des vêlages, identification et traçabilité des animaux, gestion du pâturage, choix et distribution des rations alimentaires.
  • Entretien de l’exploitation : nettoyage des étables et des bâtiments de stockage, entretien du matériel lié à la production et à la distribution de fourrage, gestion des surfaces destinées à produire du fourrage ou à être pâturées (culture, prairie et parcours), entretien des clôtures.
  • Gestion de l’entreprise : sélection des animaux selon les critères recherchés, plan de reproduction, gestion de l’alimentation, commercialisation des animaux, suivi des performances techniques et économiques, comptabilité et suivi administratif, encadrement des ouvriers.

indicateurs clés

16 800

exploitations élèvent des bovins sur la Bretagne

2/3

des exploitations bretonnes élèvent des bovins

14 %

du cheptel bovin français est élevé en Bretagne

Les  +

  • Un contact quotidien avec les animaux, dans un milieu naturel qui participe à la préservation du territoire.
  • L’utilisation de technologies modernes facilite le travail quotidien de l’éleveur.

Les compétences

Le métier nécessite de connaître les techniques de conduite d’élevage. Véritable chef d’entreprise, l’éleveur doit être capable d’assurer une bonne gestion technico-économique de l’exploitation.

Des compétences en informatique sont requises pour l’utilisation de logiciels spécifiques.

Les qualités pour s’épanouir dans ce métier

Goût de la nature et connaissance de l’animal, sens de l’observation, autonomie, réactivité afin de faire face aux aléas, capacité d’encadrement du personnel.

Métier connexe

Ouvrier agricole

Premier collaborateur du chef d’exploitation, le rôle de l’ouvrier agricole prend une place grandissante dans la conduite de l’élevage. Salarié polyvalent, il peut même être amené à travailler dans d’autres exploitations dans le cadre du service de remplacement.

Vous voulez vous former

Les formations ouvrant au métier d’éleveur sont :

  • BAC PRO Conduite et gestion d’exploitation agricole
  • BTS Agricole Productions animales ou Analyse et conduite d’exploitation agricole
  • Licence professionnelle
  • Diplôme d’ingénieur Agricole ou Agronome

 

Différents établissements bretons proposent ces formations, nous vous invitons à vous renseigner auprès d’eux :

Vous voulez vous installer

Retrouvez toutes les informations, outils, contacts et actualités nécessaires pour vous aiguiller dans chaque étape de votre projet :