By
 dans Actualités, Dossier

3 questions à Rachel ALLENIC

Directrice dʼun Groupement dʼAchat (SCA) à Lamballe
Membre du Conseil dʼAdministration INTERBEV BRETAGNE (RESTAUʼCO)

 « Comment percevez-vous la vision de la filière viande par la restauration collective et commerciale ? »

Avec 10 milliards de repas servis chaque année en France, représentant près de 90 milliards dʼeuros, le marché de la restauration hors domicile se doit dʼêtre un acteur constructif et engagé dans les réflexions liées au développement de la filière. En effet, les contraintes et les obligations de chacun doivent être connues et appréhendées avec des objectifs communs. Des axes de travail transversaux doivent permettre la pérennité du métier dʼagriculteur, la qualité du produit dans nos assiettes dans le respect des contraintes financières.
Un des axes de travail qui me paraît essentiel est la formation de nos cuisiniers sur lʼaspect technique de la viande, afin de proposer aux convives une diversité de morceaux pour contribuer à la résolution des problèmes dʼéquilibre matière auxquels sont confrontés les professionnels de la filière. Un autre axe est celui des choix dʼapprovisionnements et la nécessité dʼintégrer les distributeurs dans cette réflexion.

« Quelles sont les actions mises en place par Restauʼco pour favoriser lʼengagement territorial en restauration collective ? »

Les associations et organismes de la Restauration Collective en gestion directe ont ouvert le chantier « accord collectif » dans un objectif commun pour une restauration collective engagée sur son territoire en favorisant une alimentation de qualité.
Cet engagement est basé sur 6 piliers :

  • Santé et nutrition
  • Production et distribution durable
  • Formation et emploi
  • Approvisionnement et gestion responsable
  • Satisfaction des convives
  • Garantie de la démarche de progrès

« Selon vous, quels sont les travaux à mener communément dans ce domaine ? »

Il faut forcer les rencontres, créer les échanges et sʼenrichir de chacun afin dʼavoir la connaissance qui permettra la satisfaction de tous. Nous organisons une première journée Restauʼco / INTERBEV BRETAGNE le jeudi 12 mai, dʼautres suivront, avec la participation des distributeurs, grossistes.
Dʼores et déjà, lʼInterprofession propose des fiches dʼaide qui détaillent les morceaux en fonction des plats, qui sont de qualité et dont il faut développer la diffusion active. La présence de lʼInterprofession auprès des acteurs à lʼimage du récent salon PRORESTEL est importante.